• Ressources humaines
  • Finances
  • Commerce extérieur
  • Innovation
  • Marketing
 

Accueil  suit  Actualités  suit  Industrie du tourisme : 2,5 M$ pour attirer de la main-d'œuvre

Industrie du tourisme : 2,5 M$ pour attirer de la main-d'œuvre

5 avril 2019

Pour faire face aux besoins de main-d'œuvre de l'industrie touristique, le gouvernement du Québec s’est uni à l'Alliance de l'industrie touristique du Québec (Alliance), aux associations touristiques et au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) pour présenter des initiatives totalisant des investissements de 2,5 millions de dollars.

La rareté de la main-d'œuvre constitue un enjeu majeur pour les entreprises touristiques de l'ensemble de la province. Ce phénomène s'explique entre autres par un nombre décroissant de jeunes disponibles, des départs à la retraite dans les tranches d'âge plus élevées, la saisonnalité des emplois et les conditions de travail difficiles.
 

Campagne de valorisation des métiers du tourisme


Afin d'attirer la main-d'œuvre, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, a annoncé une importante campagne de valorisation des métiers du tourisme. Cette dernière comprend des activités de relations publiques printanières afin de consolider la position du tourisme en tant que secteur d'emploi dynamique. Cette première démarche, orchestrée de concert avec l'Alliance et le CQRHT, a pour objectif de donner un coup de pouce aux PME touristiques en plein cœur de leur période d'embauche pour les emplois saisonniers et occasionnels d'été. Une grande campagne promotionnelle visera également à mieux faire connaître les métiers de ce secteur d'activité.

En appui à ces engagements en matière de promotion et de valorisation, une stratégie d'accompagnement des PME sera mise en branle afin d'aider celles-ci à améliorer leur compétitivité au regard des emplois offerts.
 

Secteur de la restauration


Le secteur de la restauration est particulièrement touché par les difficultés de recrutement. Pour atténuer les répercussions de la rareté de la main-d'œuvre dans ce secteur, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, a annoncé la mise en place d'un programme de formation de courte durée pour former des aides-cuisiniers dans neuf régions du Québec.

Ce programme vise à attirer de la main-d'œuvre éloignée du marché du travail (immigrants, personnes expérimentées, handicapées, etc.) en lui offrant de la formation de courte durée sous forme de stage menant à une attestation d'études professionnelles en cuisine de restauration rapide. Se déroulant sur trois ans, il permettra de pourvoir 90 postes, par exemple serveurs au comptoir, aides de cuisine et personnel de soutien, dans le même nombre d'entreprises.

Notons que le programme, dont le coût se chiffre à 1 140 453 $, débutera en mai 2019. Il sera coordonné par le CQRHT.
 

Communiqué de presse


 

Avis aux personnes handicapées : Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité. Vous pouvez obtenir de l'aide en communiquant avec nous.

Infolettre.     Facebook.      Twitter.   YouTube.

 

À propos
Politiques et conditions d’utilisation
Version complète
Accessibilité
Panel entreprises
Trouver une entreprise au registre
Nous joindre