• Ressources humaines
  • Finances
  • Importation
  • Exportation
  • Innovation
  • Marketing
 

Accueil  suit  Actualités  suit  Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

30 janvier 2018

Avec l'hiver, les employeurs et leurs salariés peuvent s'exposer à des risques d'intoxication au monoxyde de carbone (CO) en raison de l'utilisation fréquente d'équipements motorisés dans des endroits fermés ou semi-fermés ou d’appareils défectueux. Provenant des gaz d'échappement de ces équipements, ce gaz inodore et incolore peut s'avérer mortel.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail rappelle l’importance d'utiliser de façon sécuritaire les équipements motorisés qui émettent ce gaz.

Voici quelques moyens de prévention :

  • déterminer quels sont les véhicules, les équipements et les outils qui sont actionnés par un moteur à combustion interne;
  • se servir d'un détecteur de CO à usage industriel pour contrôler régulièrement la qualité de l'air ambiant;
  • lors de travaux à l'intérieur, privilégier l'utilisation d'appareils électriques lorsque possible;
  • placer les moteurs à l'extérieur du bâtiment lorsque possible;
  • éviter d'utiliser plusieurs véhicules, équipements et outils simultanément;
  • ventiler les lieux de façon adéquate;
  • entretenir les moteurs et en faire le réglage régulièrement;
  • informer toute personne qui accède au lieu de travail des risques et des moyens de prévention à employer;
  • sensibiliser les travailleurs aux symptômes annonciateurs d'une intoxication au CO et aux premiers secours à prodiguer.

Reconnaître les symptômes d'intoxication

L'inhalation de CO peut causer des maux de tête, des nausées, des vomissements, des étourdissements, des troubles de la vision et du jugement, une sensation de sommeil, de la confusion, des convulsions ou une perte de conscience. Si l'un ou l'autre de ces symptômes est constaté, il faut quitter les lieux en laissant les accès ouverts et appeler les services d'urgence.

Pour en savoir plus, visitez le site Web de la Commission.


 

Avis aux personnes handicapées : Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité. Vous pouvez obtenir de l'aide en communiquant avec nous.

Infolettre.     Facebook.      Twitter.   Youtube.