• Ressources humaines
  • Finances
  • Importation
  • Exportation
  • Innovation
  • Marketing
 

Accueil  suit  Investir au Québec  suit  Secteurs d'activité

Secteurs d'activité

Le Québec a dans de nombreux secteurs d’activité une expertise reconnue lui permettant d’avoir une économie dynamique et prospère et de conquérir les marchés mondiaux.

Vous pouvez consulter à ce sujet le site Web du ministère de l’Économie et de l’Innovation, qui présente de l’information sur chacun des secteurs d’activité dans lesquels s’exerce l’expertise du Québec. Vous y trouverez notamment des répertoires (d’associations et d’entreprises), des publications, les coordonnées de personnes-ressources et des annonces d’activités à ne pas manquer.

Aérospatiale 


Les activités menées au Québec en aérospatiale représentent le cœur de l’industrie canadienne dans ce secteur. En 2016, elles ont donné lieu à plus de 50 % de la production canadienne. La région de Montréal, où sont établies des entreprises offrant des services de sous-traitance requis par de nombreuses entreprises de renommée mondiale, est d’ailleurs la deuxième capitale mondiale de l’aérospatiale.

Au total 2016, près de 80 % de la production québécoise en aérospatiale était exportée à l’étranger.

La main-d’œuvre dans le secteur de l’aérospatiale y étant spécialisée, le Québec s’avère un lieu d’implantation de choix pour les entreprises intéressées par ce secteur. En effet, plusieurs collèges et centres de formation professionnelle québécois offrent des programmes d’études en aérospatiale et en aéronautique.

Plus de 39 130 personnes travaillaient dans ce secteur en 2016.

À consulter : Stratégie québécoise de l'aérospatiale 2016-2026
 

Agroalimentaire 


L’industrie agroalimentaire comprend différents secteurs : production agricole, pêche et aquaculture, transformation des aliments et des boissons, commerce des produits et restauration. Le secteur de la transformation, le plus important employeur manufacturier au Québec, représente 6,7 % du PIB total de la province.

Le Québec est le plus grand producteur de lait, de porcs et de veaux au Canada. Par ailleurs, plus des deux tiers de la production québécoise de soya destinée à l’alimentation humaine est exportée. La province est aussi reconnu comme un des leaders mondiaux en matière de traçabilité, d’innocuité et de salubrité.

Pour obtenir plus d’information, consultez le document Activité bioalimentaire au Québec en 2015 – Bilan et perspectives, publié par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

À consulter : Politique bioalimentaire 2018-2025
 

Mines et métalliurgie 


Le Québec s’étend sur plus de 1,7 million de km². Son immense territoire présente un potentiel minier propice à l’exploration et à l’exploitation. Il s’y trouve notamment du cuivre, du nickel, du zinc, de l’argent, des diamants, du lithium, de l’or, du fer et de l’uranium. Des investissements par des géants miniers mondiaux comme la Chine, l’Inde, la Norvège, la Suisse et plusieurs autres pays sont faits au Québec.

Le Québec se distingue à l’échelle internationale dans plusieurs domaines de la métallurgie. Notons que la province est le deuxième producteur mondial de niobium, un élément essentiel à la production des aciers modernes, et le premier producteur de fer au Canada. La province est également un chef de file mondial dans le domaine de l’acquisition de données géoscientifiques.

Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, offre du soutien financier aux entreprises et les accompagnent dans leurs projets d’exploration, d’exploitation ou de transformation de ressources.
 

Sciences de la vie 


Le Québec est un pôle majeur des sciences de la vie en Amérique du Nord. Les entreprises de ce secteur sont actives dans la recherche fondamentale, la fabrication, les biotechnologies, la recherche contractuelle et les technologies médicales. D’ailleurs, pas moins d’une douzaine d’entreprises pharmaceutiques internationales ont choisi d’établir leur siège social canadien au Québec.

L’industrie des sciences de la vie compte plus de 450 entreprises, 10 000 chercheurs et 25 000 travailleurs qualifiés.

La présence de centres de recherche de renom tels que l’Institut de recherche en biotechnologie et le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill favorise l’essor de la recherche dans ce secteur d’activité. Les chercheurs du Québec figurent parmi l’élite mondiale.

Par ailleurs, quatre universités québécoises jouissent d’une solide réputation en biopharmaceutique et en médecine : l’Université de Montréal, l’Université Laval, l’Université McGill et l’Université de Sherbrooke.

À consulter : Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027
 

Technologies de l’information et des communications 


Le secteur québécois des technologies de l’information et des communications (TIC) est dynamique et en constante effervescence. Le Québec offre des conditions extraordinaires aux entreprises de haute technologie qui désirent faire affaire au Québec.

Le secteur compte 7 800 entreprises et représente près de 255 900 emplois dans plusieurs industries.
 

Développement et édition de logiciels

L’industrie du logiciel contribue à l’accroissement de la productivité et de la compétitivité des industries d'autres domaines.

Quelque 280 entreprises spécialisées dans le développement et l’édition de logiciels sont installées au Québec et génèrent près de 1,7 milliard de dollars. Parmi celles-ci se trouvent des géants mondiaux comme CGI, Hewlett Packard, IBM et Oracle.
 

Intelligence artificielle

La ville de Montréal est une plaque tournante de la recherche en intelligence artificielle (IA). Son écosystème est en effet en plein essor, ce qui en fait un centre mondial de l'IA.

L’Université McGill et l’Université de Montréal comptent plus de 250 chercheurs et doctorants dans des domaines liés à l’intelligence artificielle. Il s'agit de la plus grande communauté universitaire en IA au monde.
 

Microélectronique

Le Québec est la province canadienne la plus active dans l'industrie de la microélectronique. Une centaine d'entreprises exercent leurs activités dans des domaines tels que les semi-conducteurs, les circuits et les systèmes spécialisés destinés à la conception, à l’inspection et à la fabrication ainsi que l’assemblage.

C’est plus de 8 300 employés qui sont à l’œuvre pour faire du Québec un chef de file international dans cette industrie.
 

Multimédia

L’industrie du multimédia au Québec compte plus de 80 entreprises spécialisées dans le développement de jeux, l’édition, les services de production, les logiciels et les interlogiciels.

Montréal est le cinquième pôle mondial du jeu vidéo après Tokyo, Londres, San Francisco et Austin. Des jeux connus à l’échelle internationale ont été développés au Québec, notamment les jeux Assassin’s Creeds, Deus Ex et des séries de Prince of Persia.

Le Québec compte des établissements de formation réputés qui forment plus de 6 100 diplômés chaque année en sciences informatiques et dans diverses disciplines connexes au multimédia. Il est également l’un des seuls endroits du monde où des crédits d’impôt aussi généreux, allant jusqu’à 37,5 % des coûts de main-d’œuvre, sont destinés à l’industrie du multimédia.
 

Optique-photonique

Cette technologie générique est en pleine effervescence et prend une part de plus en plus importante dans divers champs d’application.

L'industrie québécoise de l’optique-photonique se démarque grâce à la présence de plusieurs centres de recherche internationaux. Ceux-ci aident les entreprises dans leur développement et dans l’amélioration de leur compétitivité. La tête du réseau canadien, l’Institut canadien pour les innovations en photonique, de même que trois centres de recherche de calibre international sont situés à Québec.
 

Services-conseils

L’industrie des services-conseils comprend une multitude de services spécialisés dans divers domaines : informatique et conception de logiciels, gestion, scientifique et technique, environnement, etc.

La plus importante part de cette industrie est occupée par les services-conseils en informatique et conception de logiciels. La majorité des entreprises de ce domaine est établie dans la région de Montréal. Elle conçoit principalement des logiciels d’applications verticales et génériques.
 

Télécommunications

L’industrie québécoise des télécommunications est caractérisée par son dynamisme, ses innovations et son avant-gardisme. Au Québec, les télécommunications représentent quelque 38 000 emplois dans le secteur privé et plus de 500 entreprises.

La majorité des entreprises est située dans la région de Montréal et profite de la présence de plusieurs centres de recherche réputés. Le revenu d’affaires global généré par cette industrie frôle les 12 milliards de dollars.
 

Transport terrestre 


Le secteur du transport terrestre au Québec se démarque par quelques entreprises d’envergure internationale. Le principal avantage des entreprises québécoises de transport terrestre (automobile, véhicules commerciaux, matériel ferroviaire, véhicules spéciaux et récréatifs) réside dans la facilité d’approvisionnement. En effet, le Québec regroupe un grand nombre de fabricants de pièces d’origine, d’accessoires de rechange et de matériaux industriels.

Le secteur du transport terrestre compte environ 650 entreprises et représente quelque 31 000 emplois.
 

Haut de la page.

  • Vous nous avez déjà communiqué votre appréciation. Merci.





Êtes-vous satisfait de l'information trouvée?






Que pouvons-nous faire pour améliorer cette page?


 

Avis aux personnes handicapées : Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité. Vous pouvez obtenir de l'aide en communiquant avec nous.

Infolettre.     Facebook.      Twitter.   Youtube.