Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez utiliser un navigateur de nouvelle génération, tels Edge, Firefox ou Chrome. Veuillez consulter la page Fin du cycle de vie d’Internet Explorer 11 pour plus d’information.

 
  • Ressources humaines
  • Finances
  • Commerce extérieur
  • Innovation
  • Marketing
 

Accueil  suit  Base Plein Air Sainte-Foy : influencer l’avenir, une intégration à la fois

Base Plein Air Sainte-Foy : influencer l’avenir, une intégration à la fois

Retour à la page Portraits d'entreprises inclusives

Benoît Letarte, coordonnateur à la Base Plein Air Sainte-Foy, nous livre son expérience d’intégration en emploi d’une femme ayant une incapacité visuelle. Inspiré par les pratiques adaptatives de ses parents, il est confiant que ses démarches d’inclusion auront des répercussions positives sur la relève québécoise.
 

Une enfance inclusive inspirante


Monsieur Letarte a grandi sur une ferme maraîchère familiale. Pour répondre aux besoins de main-d’œuvre, ses parents recrutaient des journaliers par l’intermédiaire d’un programme de l’Union des producteurs agricoles.

Ce programme regroupait notamment des personnes bénéficiant de programmes d’aide sociale et des nouveaux arrivants. Puisque ces travailleurs se présentaient avec une expérience de vie différente, le père de monsieur Letarte devait parfois adapter les tâches et les équipes afin que les travaux se déroulent de façon sécuritaire. Cet environnement l’a sensibilisé à la valeur de toute personne qui a à cœur de travailler, peu importe son histoire.
 

Une candidature spontanée des plus intéressantes


Monsieur Letarte a reçu une première candidature d’une personne handicapée à l’automne 2021, par l’entremise du service spécialisé de main-d’œuvre pour personnes handicapées de la région de Québec, La Croisée S.I.T. Une de leurs candidates, alors en emploi dans une entreprise adaptée, se cherchait un nouveau défi professionnel dans un milieu de travail conventionnel.

Intéressé par cette intégration, monsieur Letarte a entamé les démarches et, en décembre de la même année, il accueillait cette recrue dans son équipe du service à la clientèle.

« Base Plein Air Sainte-Foy est un organisme à but non lucratif dont la mission est de donner un accès aux activités de plein air aux citoyens. Nous voulons aussi favoriser l’accès à l’emploi aux gens de tous les milieux. C'est possible, car nous avons la chance de travailler sur un site enchanteur où une grande variété de tâches à accomplir sont à la portée de tous. L’intégration en milieu de travail de personnes handicapées s’inscrit parfaitement dans les valeurs de notre organisme. »
 

Un accompagnement significatif et une adaptation évolutive


L’intervenante de La Croisée s’est assurée que l’intégration se déroule bien. Elle a notamment effectué de fréquents suivis lors des trois premiers mois. De plus, elle a fourni tout le matériel à Base Plein Air Sainte-Foy pour que l’employée, malgré son incapacité visuelle, puisse exécuter ses différentes tâches, telles que la prise de réservations par téléphone et à l’écran, l’accueil de la clientèle, la distribution d’équipements, l’entretien ménager en périodes moins achalandées, etc.

Des ajustements ont été nécessaires en cours de route. Parfois avec l’intervention de La Croisée, parfois directement par monsieur Letarte. « Cette employée est une personne qui s’investit beaucoup pour bien faire son travail, elle se mettait donc une grande pression sur les épaules. Nous avons discuté de la situation pour trouver ensemble les meilleurs moyens pour faciliter son intégration. De plus, si nous voyions que certains outils pouvaient l’aider, nous nous arrangions pour les lui fournir. »
 

L’évolution marquée de l’employée 


« Il y a eu une évolution majeure chez cette personne depuis son arrivée!, témoigne fièrement monsieur Letarte. Il faut comprendre que dans son emploi précédent, elle était très encadrée. En arrivant avec nous, elle a dû développer rapidement son autonomie. »

En effet, la nouvelle employée est arrivée à un moment fort dans la saison, marqué par un grand achalandage et une hausse de la demande de services. Sa courbe d’apprentissage s’en est trouvée accélérée.  

« Au début, elle avait tendance à s’éloigner lorsque l’achalandage devenait très élevé et elle avait souvent besoin qu'on valide ses tâches. Grâce à l’aide de ses collègues et aux moyens que nous avons mis en place tous ensemble, elle est devenue une employée confiante et proactive que tous apprécient pour sa bonne humeur et son grand sourire. Elle fait d’ailleurs maintenant partie de notre équipe permanente. »
 

Une intégration en réponse à un besoin important


Comme monsieur Letarte le mentionnait, l’inclusion de cette recrue allait de soi compte tenu de la mission de l’organisme pour lequel il travaille. Qui plus est, il a ainsi ajouté un membre à son personnel, lequel se révélait difficile à recruter.

« Base Plein Air Sainte-Foy compte entre dix et quinze employés selon le moment de l’année. La majorité des postes sont comblés par des étudiants et des étudiantes, et rarement à long terme, car ils finissent par se diriger vers un emploi dans leur branche d’études. »

Face à ce grand roulement de personnel, monsieur Letarte trouve que l’ajout à son équipe d’employés dévoués, sans égard pour leur condition physique ou mentale, prend tout son sens : « Les personnes ayant une incapacité sont des gens qui veulent tellement bien faire! Ils n’ont parfois connu que l’environnement scolaire et familial. Lorsqu’ils intègrent une équipe de travail, ils se donnent à fond et constatent rapidement la valeur qu’ils peuvent apporter à une équipe. »

Au moment où nous rédigions ce témoignage, monsieur Letarte était en train d’intégrer un nouveau travailleur ayant un trouble lié au développement, recommandé cette fois par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région.

« Les adaptations ne sont pas les mêmes dans ce cas, mais l’intervenante du CIUSSS qui nous accompagne sait nous guider pour cette intégration. Je suis très confiant que tout va bien se dérouler. L’intervenante a déjà prévu une rencontre avec les membres de l’équipe pour leur expliquer la situation de cette recrue et les moyens d’assurer la meilleure collaboration possible. »
 

Une vision inclusive pour influencer les prochaines générations


« Je suis loin d’être impartial, puisque ma fille est malentendante, donc personnellement, je trouve très important que les jeunes sans handicap soient en contact, dès leur premier emploi, avec des personnes handicapées. Ils peuvent ainsi voir tous les aspects positifs derrière cette collaboration et seront éventuellement portés à reproduire ce type d’intégration dans leurs prochains milieux de travail. C'est ce qui m'est arrivé quand j'ai vu mon père intégrer des gens aux parcours différents : j’ai vu que ça marchait et maintenant je veux reproduire ces démarches. »

Retour à la page Portraits d'entreprises inclusives


 

Avis aux personnes handicapées : Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité. Vous pouvez obtenir de l'aide en communiquant avec nous.

Infolettre.     Facebook.      Twitter.   YouTube.

 

À propos
Politiques et conditions d’utilisation
Version complète
Accessibilité
Trouver une entreprise au registre
Nous joindre